Jours 23, 25 et 28

Jours 23, 25 et 28

Jour 23

J’ai posé ma matinée pour accompagner C. à son rendez-vous avec le Dr C. Le rendez-vous où j’espérais avoir de bonnes nouvelles et des réponses.

Je n’ai finalement que la bonne nouvelle, qui est énorme et extrêmement importante : aucune autre tumeur que celle au côlon n’a été trouvée. Le cancer est localisé et ne s’est pas répandu.

On planifie l’opération pour retirer la tumeur au côlon pour dans huit jours. Le Dr C. nous dit qu’il espère pouvoir raccorder le côlon et enlever la colostomie à la même occasion, pour éviter une nouvelle opération. Il faudra ensuite attendre l’analyse complète de la tumeur pour savoir quel traitement mettre en place.

Tout le monde me dit que c’est une excellente nouvelle, que je dois être contente et soulagée, mais je ne me sens ni l’un ni l’autre. Je suis juste abattue par la nouvelle attente du protocole. Quand est-ce que ça s’arrête ? Quand est-ce qu’on aura tous les éléments en notre possession ? Quand est-ce que nos vies reprennent ? Je n’arrive pas à me focaliser sur le positif qui pourtant est bien là. Je ne pense qu’à la montagne des prochaines épreuves. Comment est-ce que je vais m’en sortir ? Souvent, je ne suis pas sûre de pouvoir y arriver.

C. va toujours bien, lui. Ça me rassure toujours de le voir comme ça, même si j’appréhende le moment où il s’effondrera aussi. Mais je sais qu’à ce moment, s’il arrive, je serai forte et présente pour le rassurer.

J’arrive à mieux avaler la nouvelle pendant l’après-midi. Je passe aussi une bonne partie du reste de la journée à actualiser l’application SNCF pour trouver un fichu billet pour Tours. Mon petit-frère fête ses vingt ans et on lui a organisé une surprise : mon grand frère, ma grande sœur et sa famille, et mes cousins et cousines passent le week-end à Tours pour l’occasion. C. et moi attendions la suite des événements pour savoir si on pouvait y aller. Finalement, c’est possible, mais la SNCF est en grosse grève et obtenir un billet s’avère très compliqué. Après une multitude de péripéties, j’arrive à acheter des billets. Ça me met en joie, même si je n’ose pas me réjouir complètement tant que je ne serai pas dans les bras de mes parents.

On fête l’avancée des choses dans un resto de burgers. A ce moment précis, on est heureux.

Jour 25

Je me réveille excitée comme une puce à l’idée d’aller à Tours, mais angoissée qu’on n’y arrive pas, pour une raison ou une autre. Finalement, le trajet se passe merveilleusement bien. Le premier train supposé être complet est en réalité presque vide et on passe le meilleur trajet en train de nos vies. Calme complet, toute la place qu’on veut… on dort tous les deux comme des bébés jusqu’à Bordeaux où le deuxième train nous attend déjà, part et arrive à l’heure sans aucun accroc. Et enfin, on est reçus par un véritable comité d’accueil à Tours… Maman, ma grande soeur, mes neveux, et mes cousins et cousines. Je savais que j’allais pleurer en les voyant ! Quel soulagement ! Alors que j’embrasse ma soeur et Maman et qu’on s’enlace fort toutes les trois, une certitude, au plus profond de moi : tout ira bien maintenant, rien ne peut nous arriver tant que je suis avec elles.

On fête les vingt ans de mon frère, de fous rires en fous rires, en s’explosant le ventre. Malgré le contexte, ou peut-être à cause du contexte, c’est une de nos meilleures réunions de famille. 

Jour 28

Trois jours absolument parfaits à Tours en famille. Un des meilleurs week-ends de ma vie. Il n’y a pas de mots pour décrire la joie totale que je ressens. Je n’avais pas autant ri (et mangé !) depuis une éternité. Tant d’amour et de soutien. On est tellement, tellement chanceux d’avoir toutes ces merveilleuses personnes autour de nous. Malgré la situation, on est tous fous de joie. Peut-être est-ce justement à cause de la situation que nous savourons chaque moment. Il y a quelques semaines, se retrouver de cette façon nous paraissait impossible. Aujourd’hui, on profite d’être vivants, tous ensemble, on se donne tout l’amour que l’on peut. Je prends ma dose d’amour et de câlins et ça me fait un bien fou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s