À propos

Qui suis-je ?

Je m’appelle Anousha.

En octobre 2019, on a diagnostiqué un cancer du côlon à mon mari. Il avait 33 ans, moi 26.

Dire que nos vies ont basculé du jour au lendemain serait un euphémisme. Mon premier réflexe fut le même que depuis mon enfance : écrire. J’ai commencé un journal dès le lendemain de l’annonce du cancer. A ce moment-là, nous ne savions rien : simplement qu’une tumeur s’était logée dans le côlon de mon mari. Écrire, c’était pour moi un instinct de survie, un refuge. Je sentais que je devais tout écrire. Tout raconter. Mon journal est devenu plus que mon confident. Il a immédiatement contribué à ma thérapie et à un immense travail d’introspection.

Pourquoi ce blog ?

Au bout de quelques mois, l’idée a germé de publier ce journal. De pensée folle, cette envie s’est petit à petit transformée en un projet qui me faisait vibrer plus que jamais. Je n’écrivais plus que pour moi, mais aussi pour les autres : un tas d’autres, qui pourraient bénéficier de mon expérience d’aidante. J’ai continué à écrire mon journal avec d’autant plus de ferveur que j’avais ce nouvel objectif en tête.

En attendant de trouver la bonne personne, celle qui croira au potentiel de mon ouvrage, et qui me donnera la chance de le publier, j’ai créé ce blog. J’y partagerai des extraits de mon journal et des réflexions sur le cancer et ma vie d’aidante, en espérant pouvoir toucher le plus grand nombre de personnes.

Pourquoi maintenant ?

Pendant l’écriture de mon journal, je ne me sentais pas prête à partager mon histoire. J’avais besoin d’avancer seule. J’étais trop fragile pour soutenir d’éventuel-les lecteurs et lectrices et pour proposer publiquement mon témoignage.

Aujourd’hui, je veux briser le silence et la solitude de trop nombreux.ses aidant.es. Si je souhaite livrer cette partie de ma vie la plus difficile et la plus intime, ce journal d’aidante, c’est parce que je pense sincèrement qu’il peut soutenir des aidant.es, des patient.es, des proches, des soignant.es, ou simplement des curieux.ses.

Cet écrit, ce n’est pas simplement le témoignage d’une jeune aidante, ou le parcours d’une jeune femme qui essaie de surmonter le cancer de son mari. C’est un message d’espoir, de courage, d’amour, de résilience, d’entraide. 

Et après ?

Après, c’est à vous de jouer.

Je vous laisse découvrir mon parcours, depuis le jour où ma vie s’est effondrée, à travers la dépression, jusqu’à ma reconstruction. Je vous laisse lire mon expérience d’aidante de mon mari, mes doutes et mes angoisses, mes réussites et mes victoires. Je vous laisse en tirer les leçons que vous le souhaitez, l’inspiration dont vous avez besoin, et j’espère, peut-être même une pointe de courage et une bouffée de solidarité.

Je vous laisse également partager mon histoire autour de vous, à quiconque pourrait y retrouver une résonance personnelle, à quiconque pourrait en bénéficier. Et si l’envie vous prend, je vous laisse me partager vos propres histoires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s